Atteinte du vitiligo depuis l’âge de 9 ans, cette maladie a toujours fait partie de ma vie. Les dermatologues m’ont toujours répété qu’il n’y avait rien à faire…
Alors, j’ai fait de mon mieux pour l’accepter. Quand on m’a parlé de la possibilité d’un traitement, je n’en croyais pas mes oreilles !Et pourtant je suis aujourd’hui aux anges. Ma peau s’est vraiment améliorée. Je revis enfin. – Lana D., 27 ans